Etai larguable : Quelles voiles, quelle surface ?

Il vaut bien une rubrique spéciale !
Avatar de l’utilisateur
Marie-De
Membre
Membre
Messages : 357
Inscription : 07 mai 2011, 15:17

Re: Etai larguable : Quelles voiles, quelle surface ?

Message par Marie-De » 24 août 2014, 21:40

un truc pour installer son etai volant et endrailler son solent alors que le vent a bien monte et que la mer s'est formee et rend la plage avant impraticable: se mettre vent arriere/grand largue, l'equipier aura alors tout le comfort necessaire pour realiser la manoeuvre dans les plus brefs delais et avec securite :i)
par ailleurs, j'ai mis des filets dans les filieres sur l'avant du bateau entre le balcon avant et le premier chandelier, cela evite au solent d'aller voir l'eau de trop pres si ca lui prenait l'envie! :pasdrole: et puis il est vrai que ca peut rassurer l'equipier en cas de forte gite de bien rester a bord :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Marie-De
Membre
Membre
Messages : 357
Inscription : 07 mai 2011, 15:17

Re: Etai larguable : Quelles voiles, quelle surface ?

Message par Marie-De » 24 août 2014, 21:56

first One a écrit :Concernant la GV, je pense qu’il est possible d’augmenter raisonnablement sa surface en rallongeant la bôme, ce qui, à mon avis,permettrait de légèrement booster le bateau par petit temps sans pour autant le rendre plus ardent, d’autant que j’ai pu constater que ce canote n’est pas aussi ardent qu’on le dit. Enfin c’est le cas du mien. Maintenant c’est peut-être aussi une question de réglages.
pour ma part, considerant le F30 comme un deplacement lourd (bon semi lourd quoi), nos canotes ne sont pas faits pour tirer toute la quintessence des petits airs par comparaisont avec les machins modernes (JPK, Django, pogo, sun fast etc). Couvrant de grosses distances chaque annee, avec des journees de parfois 80M, des que ma vitesse passe en dessous de 3N, je met le bourrin en route ou bien j'ecourte l'etape si une marina/mouillage est en vu ou bien je reste au port faire du tourisme a terre, ou j'en profite pour bricoler (je ne supporte pas le moteur!). Mais je tiens a ce que mon bateau soit capable de sortir par 6 ou 7, voir 8 si on a le zef dans le dos, d'ou une optimisation de mes voiles pour etre capable de gerer le canote dans un grand frais.
bref, agrandir la voile, ou avoir un genois de 33m2, ca serait du chiffon casse gueule.
cependant, je ne dirais pas non a un grand spi, car je ne me vois pas utiliser le spi au dela de 15 noeuds de vent en vent arriere (navigant seul), ce serait donc ma voile de petit temps, tres petit temps.

Avatar de l’utilisateur
TyMar
Membre
Membre
Messages : 128
Inscription : 23 oct. 2013, 08:40

Re: Etai larguable : Quelles voiles, quelle surface ?

Message par TyMar » 25 août 2014, 01:01

Salut tout le monde,

Après de multiples conseils sur notre excellent site et ailleurs, j'ai opté pour un solent de 17 m² arisable à 11 en dacron, avec 3 lattes dont celle d'en haut forcée.
Dès 15 noeuds de vent environ (quand ça commence à moutonner, mon anémo ne marche pas) j'enroule le génois et je hisse ce solent que j'arrive à garder entier ainsi que la GV jusqu'à force 5. Force 6 je prends 1 à 2 ris dans la GV.
La semaine dernière, en rentrant de Corse, nous avons eu un BMS, force 7 au large de l'ile du Levant, j'ai pris le ris du solent et le 3ème ris dans la GV, le bateau était très stable, pas de gite excessive et on avançait à plus de 5 noeuds, il y avait des vagues de 3/4 avant d'environ 3 mètres en faisant le près le plus serré possible pour ne pas finir dans les Alpes maritimes.

Avatar de l’utilisateur
koantic
Membre
Membre
Messages : 1096
Inscription : 02 mai 2005, 21:41
Localisation : Trésorier / Fos sur Mer

Re: Etai larguable : Quelles voiles, quelle surface ?

Message par koantic » 25 août 2014, 13:06

Voilà un sujet qui fait causer ! :j)

- Oui on peut continuer à naviguer sans enrouleur.
- Non ce n'est pas compliqué, même en solo.
- Oui il suffit de deux voiles : un gégène et un foc de 13m2 latté.
- Oui le spi en solo c'est fastoche.
- Oui il tient jusqu'à 20 neuneu et même plus.
- Oui la "prise de ris automatique" est indispensable en solo.
- Non ce n'est pas simple : il y a des ficelles de partout.
Et enfin voui voui et revoui il faut éviter de passer 15° (hors effet de houle) de gîte et donc réduire rapidement.

:h) :h) :h)

Avatar de l’utilisateur
KISS
Messages : 93
Inscription : 26 juil. 2011, 14:11
Localisation : Boucle Atlantique
Contact :

Re: Etai larguable : Quelles voiles, quelle surface ?

Message par KISS » 02 sept. 2014, 23:33

MEITEI a écrit :Reste à réaliser ce fameux étai que l'on voudrait plutot textile à cause de la simplicité .A ce propos si tu me lis Yann (Kiss) ton retour d'expérience m'intéresse car je suis sur le point de commander du All Black (diametre 8 ,Dyneema Cousin) avec surgaine polyester pour éviter le ragage des mousquetons en bronze le tout avec un crochet pelican.
Sylvie
Hello

Pour l'etai larguable sur kiss, j'ai prit du dyneema 6mm sans gaine.
Une epissure sur la ferrure sur le mat, et en bas une cascade de palan avec des anneaux de friction en alu.
Ca me fait une reduction de 1:6 et le bout est renvoyé sur un bloqueur et je l'etarque fort avec le winch jusque ce que l'etai principale devienne presque mou.
J'ai pas constaté d'usure particuliere du dyneema a cause des mousquetons.

Avatar de l’utilisateur
MEITEI
Membre
Membre
Messages : 120
Inscription : 18 juin 2006, 09:19
Localisation : Marina de Deauville (Ponton D !)

Re: Etai larguable : Quelles voiles, quelle surface ?

Message par MEITEI » 19 sept. 2014, 19:37

Merci Yann pour ta réponse :)
Du coup je vais certainement commander du 6mm en All Black et surgaine ,c'est vrai que vu la resistance de ces nouvelles fibres le diametre de 6 devrait suffire.
je vous en dis plus quand l'installation sera faite


Avatar de l’utilisateur
MEITEI
Membre
Membre
Messages : 120
Inscription : 18 juin 2006, 09:19
Localisation : Marina de Deauville (Ponton D !)

Re: Etai larguable : Quelles voiles, quelle surface ?

Message par MEITEI » 19 oct. 2015, 07:01

Bonjour à tous

Je reprends un vieux fil de discussion pour vous faire part de l'avancée de l'étai largable textile.Après de longues reflexions sur la façon de bien concevoir le truc j'ai enfin finalisé.En résumé pour l'étai j'ai pris du All Black(aucune référence à la déculotée des frenchies...)diamètre 6mm et une surgaine Technora pour protéger du ragage des mousquetons.Le palan qui sert à étarquer est fait avec des anneaux faible friction.Voila pour la mise en oeuvre il ne reste plus qu'à essayer.La tension du palan s'effectue depuis cockpit.Quelques photos pour illustrer tout ça.
Pièces jointes
IMG_3487.JPG
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2015:10:17 10:06:53
Image taken on :
17 oct. 2015, 08:06
Focus length :
35 mm
Shutter speed :
1/800 Sec
F-number :
f/5
ISO speed rating :
125
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Canon
Camera-model :
Canon EOS 7D
Exposure program :
Aperture priority
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
IMG_3486.JPG
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2015:10:17 10:06:48
Image taken on :
17 oct. 2015, 08:06
Focus length :
35 mm
Shutter speed :
1/500 Sec
F-number :
f/5
ISO speed rating :
125
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Canon
Camera-model :
Canon EOS 7D
Exposure program :
Aperture priority
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern


Avatar de l’utilisateur
Marie-De
Membre
Membre
Messages : 357
Inscription : 07 mai 2011, 15:17

Re: Etai larguable : Quelles voiles, quelle surface ?

Message par Marie-De » 19 oct. 2015, 12:23

bonjour,
bravo pour cette belle installation! Mais je me pose la question de la pertinence d'un tel systeme d'etai en comparaison avec un cable inox et le ridoir pelican. J'ai pour ma part de l'inox et le ridoir pelican depuis 4 ans, et il s'avere que la mise en place de cet etai volant a ete plus souvent realisee en mer alors que le vent montait et que la mer se formait qu'au port, d'ou la necessite d'avoir un systeme simple, rapide a mettre en place et fiable et qui offre la garantie d'un etai etarque pour faire du cap alors que les conditions de mer et de vent s'averent difficiles. A mon avis un tel systeme d'etai tel que presenté par Meiti peu vite se reveler difficile a mettre en place et causer quelques sueurs froides a son equipage...me trompe je?
bien a vous tous
Lionel

Avatar de l’utilisateur
Sangho
Messages : 80
Inscription : 29 janv. 2011, 12:25
Localisation : Arradon

Re: Etai larguable : Quelles voiles, quelle surface ?

Message par Sangho » 19 oct. 2015, 14:42

Je possèdes un solent de 17 m2 que j'utilise fréquemment jusqu'à 25 noeuds de vent , ensuite je peux prendre un ris qui réduit la voile de 8 m2 , très confortable au près et puissant !
Pièces jointes
image.jpeg
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2015:09:27 15:22:40
Image taken on :
27 sept. 2015, 13:22
Focus length :
4.28 mm
Shutter speed :
1/2123 Sec
F-number :
f/2.4
ISO speed rating :
50
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, auto mode
Camera-manufacturer :
Apple
Camera-model :
IPhone 4S
Exposure program :
Normal program
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern

Avatar de l’utilisateur
MEITEI
Membre
Membre
Messages : 120
Inscription : 18 juin 2006, 09:19
Localisation : Marina de Deauville (Ponton D !)

Re: Etai larguable : Quelles voiles, quelle surface ?

Message par MEITEI » 20 oct. 2015, 07:27

Je n'ai pas de photo montrant l'étai au repos j'en ferais une la prochaine fois effectivement sur la cadène de hauban.Pour la longueur de mémoire je crois que c'est 10,40m j'ai fais les épissures en laissant 60cm (10% du diametre)de chaque coté.J'ai mis une cosse coeur sur la terminaison haute.J'avais commandé 13m de All Black j'ai donc utilisé environ 12m.Pour le bout de tension j'ai 13m en diamètre 8,bien suffisant pour la reprise sur le winch de la descente,prévoir un bon bloqueur. Pour la mise en place de l'étai je ne crois pas que cela pose plus de problème qu'un câble avec ridoir pelican car dans ce système il n'y a juste qu'à mettre la manille textile en place sur la double cadène la tension se faisant depuis le cockpit. Le parti pris étant que la mise en place de l'étai largable se fait lors d'une croisière un peu longue et dans ce cas l'étai peut être mis à poste dès le départ sachant que si il y a des virement de bord à faire on peut très bien enrouler-dérouler le genois.Le seul inconvénient que j'ai pu constater lors de mes lectures sur le sujet est qu'il faut reprendre de temps en temps la tension de l'étai largable mais du coup la simplicité de le faire depuis le cockpit réduit de beaucoup cet inconvénient.
J'espère pouvoir faire des essais ce week end.
Sylvie

Avatar de l’utilisateur
KERMAHY
Membre
Membre
Messages : 195
Inscription : 23 févr. 2010, 21:53
Localisation : DUNKERQUE

Re: Etai larguable : Quelles voiles, quelle surface ?

Message par KERMAHY » 20 oct. 2015, 18:05

MEITEI a écrit :Bonjour à tous

Je reprends un vieux fil de discussion pour vous faire part de l'avancée de l'étai largable textile.Après de longues reflexions sur la façon de bien concevoir le truc j'ai enfin finalisé.En résumé pour l'étai j'ai pris du All Black(aucune référence à la déculotée des frenchies...)diamètre 6mm et une surgaine Technora pour protéger du ragage des mousquetons.Le palan qui sert à étarquer est fait avec des anneaux faible friction.Voila pour la mise en oeuvre il ne reste plus qu'à essayer.La tension du palan s'effectue depuis cockpit.Quelques photos pour illustrer tout ça.
Bonjour
Est ce que tu as renforcé le dessous du pont ?

Fabrice
Non Monsieur, c' est un First 310, pas un First 30

Avatar de l’utilisateur
MEITEI
Membre
Membre
Messages : 120
Inscription : 18 juin 2006, 09:19
Localisation : Marina de Deauville (Ponton D !)

Re: Etai larguable : Quelles voiles, quelle surface ?

Message par MEITEI » 21 oct. 2015, 09:52

Bonjour Fabrice

Oui la double cadène est boulonnée sur une plaque inox et reprise sur la ferrure d'étrave avec un ridoir.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité