Vétusté du dormant : info ou intox ?

Ici on parle d'espars, de haubans et de leur réglage
Avatar de l’utilisateur
Main
Membre
Membre
Messages : 276
Inscription : 16 août 2006, 15:21

Bonne idée

Message par Main » 30 janv. 2008, 10:40

Je photographie dès que possible.Je suis surpris par la diversité des mats.Le mien est , de construction angulé vers l' arrière en son milieu comme pour donner de la quète.Le mat Briand, lui, est resctiligne non?
Comme "Friendship" est joyeusement ardent, je m' interroge...

Je n' oublie pas malgré tout qu' avec deux mètres de creux , j' ai réussi à péter un des montants de la cage de ridoir, donc ça pète quand on y met de la bonne volonté...

Avatar de l’utilisateur
KENTAN
Membre
Membre
Messages : 2772
Inscription : 21 avr. 2005, 09:14
Localisation : Jean-François Duclos / 92 Garches - 56 La Trinité sur Mer
Contact :

Message par KENTAN » 30 janv. 2008, 10:50

Jean-Marc,

Il n'y a eu que 2 fournisseurs d'espars: Briand et ensuite Isomat... Le tout étant devenu Sparcraft aujourd'hui.

Kenavo
JF / KENTAN
La Trinité sur Mer
03°01',4 W
47°35',1 N

Avatar de l’utilisateur
Main
Membre
Membre
Messages : 276
Inscription : 16 août 2006, 15:21

ok je cherche chez sparcraft

Message par Main » 30 janv. 2008, 12:24

Mais ton mat à toi, il est rectiligne ou il presente à mi hauteur grosso modo, une " quète ", un galbé visiblement de fabrication?

Avatar de l’utilisateur
TREMANINIS
Membre
Membre
Messages : 591
Inscription : 21 avr. 2005, 10:12
Localisation : Alain / 29 Locquirec - 92 Nanterre

Message par TREMANINIS » 30 janv. 2008, 13:23

Voilà ce qu'il y a pour fixer les haubans Image
Plus çà rivé sur le mat en renfort Image

Je ne vois donc pas le T passer à travers le mat même si comme le mien il a 30 ans. Effectivement le mat Briand (du moins le mien) est rectiligne au repos.
Cordialement, Kenavo
Alain
TREMAN'INIS II

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar de l’utilisateur
VOL DE NUIT
Messages : 74
Inscription : 04 juil. 2005, 11:35
Localisation : CONCARNEAU

histoire de mat

Message par VOL DE NUIT » 30 janv. 2008, 19:52

Je crois que les gréement en tête doit être tout à fait droitquand le pataras est molli. S'il présente tjrs une quète malgré cela,c'est qu'il est soit tordu,comme le mien, soit qu'il a trop de pression en latéral,avec en option un bas étai trop raidi.On pourrait aussi envisager des barre de flèches qui partent vers l'arrière(usure) et qui donc cintrent le mat.Mais les tubes étaient droits à leur fabrication!
En ce qui concerne le prix,dormant complet +mat,ss MO,2300 euros ht chez sparcraft, c'est ce que ça va me couter...

Avatar de l’utilisateur
Serratia2
Membre
Membre
Messages : 40
Inscription : 28 oct. 2008, 21:23
Localisation : Mortagne sur Gironde

Re: Vétusté du dormant : info ou intox ?

Message par Serratia2 » 01 nov. 2017, 12:24

J'ai le même système que sur la photo de tête de mat de Forcepas : viewtopic.php?f=3&t=124&start=30

J'imagine que l'on enlève les haubans par le haut. Et que pour mettre les nouveaux il faut également les enfiler par le haut.
Quelqu'un a la réponse ?

Avatar de l’utilisateur
KENTAN
Membre
Membre
Messages : 2772
Inscription : 21 avr. 2005, 09:14
Localisation : Jean-François Duclos / 92 Garches - 56 La Trinité sur Mer
Contact :

Re: Vétusté du dormant : info ou intox ?

Message par KENTAN » 01 nov. 2017, 12:32

Bonjour,

ton mat est donc un Isomat.
Mais ma connaissance du sujet s'arrête là :rouge:
Je suis sur qu'un de nos petits camarades va te répondre.

:h) :h) :h) :h)

Kenavo
JF / KENTAN
La Trinité sur Mer
03°01',4 W
47°35',1 N

Avatar de l’utilisateur
koantic
Membre
Membre
Messages : 1101
Inscription : 02 mai 2005, 21:41
Localisation : Trésorier / Fos sur Mer

Re: Vétusté du dormant : info ou intox ?

Message par koantic » 01 nov. 2017, 17:11

Tout passe par le haut du mât après avoir enlevé le couvercle de la tête de mât. Si tu démâtes pour opérer, vérifie les traces possibles de corrosion au pied du mât, le jeu des barres de flèche, le jeu des poulies du haut, l'installation électrique, enfin tout ce qui risque de te faire des misères. Les mâts d'origine sont de vrais poteaux, les mâts de deuxième génération sont plus flexibles.
Pour manipuler le mât avec un engin quelconque de levage, si tu passes un bout en cravate au niveau des barres de flèche, tu es quasiment au centre de gravité du machin et ça se manipule fastoche.

Bon courage

:h) :h) :h)

Avatar de l’utilisateur
koantic
Membre
Membre
Messages : 1101
Inscription : 02 mai 2005, 21:41
Localisation : Trésorier / Fos sur Mer

Re: Vétusté du dormant : info ou intox ?

Message par koantic » 01 nov. 2017, 17:16

Oups j'avais oublié le plus important : les haubans sont montés sommet avec une coquille de protection en inox. Ne pas oublier de la faire enfiler sur le hauban au moment du sertissage. Sinon tu es bon pour refaire fabriquer... (Mais chut ! il y a une solution)
Re bon courage !

:h) :h) :h)

Avatar de l’utilisateur
Serratia2
Membre
Membre
Messages : 40
Inscription : 28 oct. 2008, 21:23
Localisation : Mortagne sur Gironde

Re: Vétusté du dormant : info ou intox ?

Message par Serratia2 » 03 nov. 2017, 08:19

Peux-tu préciser ou se trouve cette coquille inox et à quoi elle sert. Ca ne me dit rien sur mon mat.
Je vais changer mon étai de génois (pour commencer), j'imagine que le plus simple et de le démonter pour le faire refaire ?

Avatar de l’utilisateur
koantic
Membre
Membre
Messages : 1101
Inscription : 02 mai 2005, 21:41
Localisation : Trésorier / Fos sur Mer

Re: Vétusté du dormant : info ou intox ?

Message par koantic » 03 nov. 2017, 17:34

Pfff ! Il y a longtemps que je ne l'ai plus, ce mât d'origine. Et donc je ne peux pas envoyer de photos. Bon, je vais essayer d'être clair :
- les haubans sont donc enfilés par le haut, l'extrémité inférieure est une tige filetée qui viendra dans le ridoir.
- l'extrémité supérieure est un manchon terminé par une demie-sphère.
- et bien cette demi sphère vient s'insérer dans un logement de même forme situé dans la platine de la tête de mât. Ce logement est plus grand que la demie-sphère.
- afin, probablement d'éviter l'usure de ladite platine, au moment du sertissage on intercale une coquille en inox qui épouse la forme de la demie-sphère en extrémité du zauban et qui rattrape le jeu.

Quant à l'étai, je ne me souviens plus si il portait ce système.

En tout cas si en démontant tu trouves ce système, il ne faut pas oublier de porter tout ça chez le gréeur. pour qu'il remonte bien cette fameuse coquille.

Tiens, chuis crevé, moi. Vais m'faire un pastaga.

:h) :h) :h)

Répondre

Revenir vers « Gréement dormant »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité