Identification

 
Home Les First30 en voyage Ratafia est à Malte

Traduction



Identification



Ratafia est à Malte PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Emannuel - RATAFIA   
Lundi, 29 Août 2005 02:00

Ratafia est à Malte
par Emmanuel (RATAFIA) - 29 aout 2005

 

Une ptite vidéo maltaise ? 

 

 

Ratafia est rancunier et continue de s'éloigner au plus loin de la Baltique (voir article, la voie du Nord, sur le site). Après le détail de ses escales 2004 et toujours afin d'en faire profiter les éventuels candidats, voila un petit topo des escales du mois d'aout 2005 : Sicile et Malte.

 

Impressions générales : Glop ! Conditions de navigation généralement bonnes : + de vent que le long de la côté italienne Thyrénéenne. Meme un petit coup de vent de NW (5 à 7 b) durant 5 jours. Le nord de la Sicile est la partie la moins ventée. Du vent aux îles Egades. Et une météo estivale très régulière dans le canal de Sicile : 3-4 jours de sud qui amènent des nuages (inoffensifs : une nuit de pluie en 5 semaines de séjour) suivis de 3-4 jours de N qui les dégagent.

Il suffit donc d'attendre gentiment la renverse pour piquer sur Malte.

La traversée (75 milles de Licata à Gozo) est, comme indiquée sur le Imray, inconfortable,.... Mer hachée, conséquence de ce vent changeant tous les 4 matins. Mais le plus gros problème vient des cargos (comme non indiqué sur le Imray).

Moins nombreux certes que dans la Manche (on en a quand meme croisé une bonne trentaine), mais beaucoup plus difficiles à éviter la nuit: En fait, il n'y a pas de "rails" mais plein d'aiguillages. Entre ceux qui viennent de l'Adriatique et qui frôlent la Sicile, ceux qui viennent de Suez qui rognent sur Malte ou sur les Egades, ceux qui viennent de Gibraltar vers Messine qui coupent tout en diagonale, sans compter sur ceux qui viennent de partout vers Malte,... C'est un peu confus !

Impossible dans ces conditions de faire comme d'hab et de prendre le cap qui coupe tout à angle droit. Résultat : 4 virements de bords au dernier moment pour éviter de les abîmer.

Le seul avantage de ce capharnaüm : ils veillent drus ! A 2 reprises, ils nous ont meme gratifiés de signaux lumineux (très impressionnants). Le pb c'est que je n'ai pas su les décoder (pan sur le bec ! A réviser avant le retour à venir). En tout cas, mes 2 réflecteurs radar ont l'air d'avoir une utilité,...

 

Bon, fini avec les horreurs, retournons vers la description des gens et des escales, le reste de la nav était du gâteau.

 

Ambiance générale : T.Bonne. Les Siciliens sont beaucoup moins renfermés que les Calabrais et l'arnaque des droits de port est beaucoup plus acceptable. Les Maltais sont charmants : Imaginez des Grands Bretons et des Siciliens qui parlent une sorte d'hébreux assortis d'un anglais complètement compréhensible, tout en buvant de la bière (fraîche), en mangeant des fishs & ships sous le soleil ,.... Le bonheur !

 

Vols-Sécurité : R.A.S en Sicile (meme à Palerme). Ironie du sort : c'est à La Valette qu'on s'est fait piquer l'annexe, mais qui nous a été ramenée le lendemain par la Politzja (les voleurs devaient etre leurs voisins - avantage de la vie insulaire).

 

 

palerme.jpgPalerme : Ville superbe.

 

Vivant, sympa, avec plein de vieux palais délabrés au coins de ruelles charmantes.

On est resté 4 jours. Surtout allez dans le vieux port du centre ville.

25 euros la nuit, eau potable, électricité, pendilles, pas de sanitaires.

 

Chef du port très sympa (au 1er club, le 2ème, clubo mediterranéo est plutôt réservé aux grosses unités).

 

 

 

 

 

castelmare.jpgCastelmare di golfo : Mouais.

 

Port mignon mais peu de places et vieille ville limitée.

 

Escroqué par le proprio du dernier ponton. 40 euros la nuit (50 à l'origine mais négociation) pour une place sans pendille (ancre) sans électricité et sans eau.

 

J'aurais du ou mouiller au milieu du port (ça se fait), ou cul au quai derrière le môle.

 

 

 

sanvito_250.jpgSan Vito le Cap : Ste Marie de la Mer, version Sicilenne.
Sympa pour une nuit.
Bon accueil.

40 euros la nuit
Pendilles, eau (non potable), électricité

Visa bienvenue et port très propre avec plage au fond.

Pas de sanitaires.

 

 

 

templeo_250.jpgTrapani : Port très crade mais j'aime bien.
Vieille ville superbe et peu touristique.
Allez au fond du port au chantier Trapani boat Service.
30 euros, eau non potable, électricité, pendille.

Sanitaires du chantier.

 

On a loué une voiture pour visiter Errice et ruines de Cegeste (30 km) : très chouettes temples et théâtre perdus dans la campagne. 

 

 

 

Favignana (îles Egades) : Cul à quai sur ancre. Gratuit, pourboires aux Ormigattoris très serviables et folklo (Style Rocco Zifredi et Martin Circus). Eau payante sur demande (camions citerne). Pas d'électricité. Village de Porquerolles version Sicilienne. Port très moyennement abrité du Nord (intéret à bien mouiller si on ne veut pas s'écraser sur le quai). Pas de sanitaires.

 

geantleo_250.jpgMarsala : Kif Kif Trapani. Chouette ville peu touristique. "Port la Boulette" comme disait ma fille : 21 euros, pendilles, eau potable, électricité, sanitaires, chantiers et capitaine du port, genre rugbyman, très efficace; Possibilité de louer voiture auprès de lui pour aller visiter les superbes ruines de Selinente (à voir absolument, c'est hénorme.)

 

Mazzara del Valo : Fantastique port de peche : des centaines de chalutiers de haute mer. Marina bien tenue par la Lega Navale : 15 euros, eau potable, électricité, pendille, pas de sanitaires. La vieille ville sent bon la Tunisie toute proche : une Casbah ou il ne faut pas hésiter à s'enfoncer.

 

Sciacca : On nous avait conseillé, pour son accueil, le 2 ème ponton tenu par la Lega Navale.

Qu'est ce que ça devait etre ! Nous nous sommes trompés et avons amarrés Ratafia au 1er (club nautico). Le Papy responsable du port nous a forcé par + de sécurité à prendre les 2 pendilles (il y avait au moins 10 noeuds de vent !). Nous a invité à une fete le soir et nous a apporté le lendemain : les restes : Antipasti à gogo et une bouteille de vin blanc. J'ai eu beaucoup de mal à refuser la deuxième, de meme qu'il était assez compliqué de ne pas lui faire prendre sa voiture pour nous emmener à la superbe plage d'à côté qui était au moins à 500 m. Impossible de connaître le prix de la place avant notre départ. Nous sommes finalement restés 2 nuits et avons payé 20 euros. Notre Grand Père a tout fait pour essayer de nous garder un peu plus(vento bruto, pericoloso etc,...). La ville tout en hauteur est, quant à elle, magnifique avec un point de vue de reve. Surtout y monter par le port de peche et prendre un café à la cafétéria dans le jardin des thermes ! Eau non potable, WC, électricité.

 

agrigente_250.jpgPorto Empedocle : Immense port de commerce très sale à l'abandon (tout comme la ville qui garde un petit centre mignon et assez animé).

 

2 pontons au fond du port.

4-5 places de disponibles pour les visiteurs (heureusement, il n'y en a pas).

 

Syndicat d'initiative devant les pontons.

Eau non potable, électricité, pendilles,  pas de sanitaires, accueil sympa.

20 euros.

 

Le gros avantage de cette escale et de prendre la bus urbain pour aller à Agrigente (sa vielle ville et la vallée des temples) à 5 km.

La vallée des temples est belle et impressionnante mais terriblement touristique, j'y préfère Sélinene.

Vieille ville d'Agrigente très belle.

 

La marina de San Léon à 2 milles à l'ouest nous avait été déconseillée : moderne, moche, piège à touristes et mauvais accueil.

 

 

  

Licata : Assez grande ville, plutôt sympa et pittoresque. Ponton de plaisance bien tenu par un couple de babas très sympa. Pas beaucoup de places de passage. Avons été placés en bout de môle sur ancre avec électricité mais sans eau (non potable), sanitaires. 15 euros, beaucoup de remous lors de la rentrée des chalutiers (17H) : bien s'éloigner du quai. Excellente place d'attente pour tirer direct sur Malte en diagonale.

 

 

 

M'Garr /Gozzo : Retour à la civilisation et à l’ordre établi! Drapeau jaune dans les barres de flèches, très bon endroit pour faire les formalités d'entrées sur le territoire maltais. Appeler sur le Canal 9, avec un peu de chance, vous aurez une place au ponton et pourrez faire en moins de 2 les formalités. Electricité, pendille, eau non potable, sanitaires luxueux pour l'équivalent d'une quinzaine d'euros (la livre maltaise est reine). Quasi aucune ressource à Mgarr (notamment pas de D.A.B). Se faire preter de l'argent (20 cts LM) pour prendre le bus pour Vittoria. Capitale très jolie qui vous plonge d'un coup dans l'ambiance maltaise. Belle citadelle à visiter.

 

Vidéo : un ptit film sur Malte et Gozo

 

 

vittoriosa8500.jpgGrand Harbour / Malte : Ratafia y hiverne. Superbe Marina en cours de développement (pas encore de véritables blocs sanitaires), aucun ship, mais superbes pontons et personnel très serviable, eau potable, électricité; env. 2000 euros l'année.

Grand Harbour Marina est au coeur de la cité (Vittoriosa) initiale des chevaliers de l'ordre de Malte, c'est bourré de ruelles avec des auberges des chevaliers de Provence, d'Allemagne etc,... Le port est hyper abrité sous le fort ou habite les derniers croisés (en partie seulement, le reste de la citadelle est libre d'accès et est un merveilleux terrain de cache-cache et de "fais-moi peur" pour mes enfants). Nombreux bus pour la Valette (tjrs 20 cts), à moins de disposer d'une annexe à moteur et de couper les 200 m qui séparent Vittoriosa de l'isthme central. Une superbe adresse : de l'autre côté du port (30 m en annexe) : les quais avec fishs and ships à déguster avec une bonne bière sur fond de coucher de soleil sur les églises bysantines de La Valette.

 

Concernant le reste de Malte,... je fatigue, .. armez-vous du guide du routard, mais sachez juste que nous y sommes restés 10 jours avant de rentrer en France, que j'y retourne dans 1, mois, dans 4 mois, et dans 8 mois, so,...

 

Ah si, une dernière chose : je suis allé voir le port de Msida : bof bof, meme en escale, des centaines de bateaux cernés par un boulevard en plein soleil. Par contre des dizaines de shipschandlers et le chantier de Manoel Island à proximité.

 

 

 

 Emmanuel Ratafia

1053.gif Les autres topos de Ratafia (Mer du Nord, Baltique, Thyrénnéenne, Ionnienne, Adriatique,..) 

 

 

 

 

 
Mise à jour le Dimanche, 10 Juillet 2011 08:55
 

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire

Bannière

Réseaux sociaux

Share on Myspace