Identification

 
Home Les First30 en voyage Mer Ionnienne Italienne (De malte au Golfe de Tarrente)

Traduction



Identification



Mer Ionnienne Italienne (De malte au Golfe de Tarrente) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Emannuel - RATAFIA   
Samedi, 15 Septembre 2007 16:58

Après la descente de la mer Thyrénnéenne , le tour de la Sicile par l'Ouest et Malte (tous 2 en ligne sur le site) , voici un petit topo des escales de La Valette à Sibari.

A votre dispo si besoins de compléments d'informations.

Manu (RATAFIA)


marzamemi8200.jpgMalte-Marzamemi (Sicile) : 65 milles à effectuer de préférence de jour à cause du fort trafic maritime (une vingtaine de cargos croisés)

Marzamemi : Bon accueil, pendilles, eau non potable, électricité, sanitaires, bon mécanicien, bon restaurant familial de poisson sur le front de mer (derrière la banque sur le front de mer). Peu de commerces. 20 €/nuit



syracuse8250.jpgSyracuse : 2 possibilités : sur le quai d'honneur ou dans la pseudo marina.
Quai d'honneur : Sur ancre sauf quelques places avec pendilles. Eau électricité. Peu abrité de l'ouest.
Pseudo marina : pas beaucoup de places, un peu mieux abrité par petit ponton. Pendilles, eau non potable, électricité, sanitaires sommaires.

Très belle vieille ville bien sûr. A visiter : les ruines grecques et romaines (+ grands amphitéatres de la méditerrannée).

Commerces et supermarché dans la ville nouvelle (vers la gare, difficile à trouver).

25 €/ nuit.

catane.jpgCatane : excellent accueil dans le port du fond bien abrité sauf vents du sud. (Ormigattori très sympa parle français, allemand et anglais).

Eau potable, électricité, pendille, sanitaires.

Ville très vivante, superbe marché, tous commerces (supermarché au centre), bus pour aéroport international (à 7Km). 20 €/nuit.

A faire : Tour de l'Etna par petit train desservant les villages sur ses flancs (4 heures - 5 €). Départ par la ligne de métro à la sortie de la zone portuaire.

20 €/nuit.

riposto.jpgRiposto : Marina bien tenue.

Pendille, eau potable, électricité, sanitaires rutilents, bon chantier serviable avec travel-lift, supermarché à proximité

Bon abri. Autre alternative pour prendre le train de l'Etna qui domine la ville (qui s'est enneigé sous nos yeux fin juillet,...) Plus de place pour l'hivernage pour les bateaux< 9m.

 35 €/nuit.

Riposto-Rocella-Ionica : 72 Milles. Faisable de jour (cf.Trafic maritime de Messine) en partant avant l'aurore. Mer et vent + puissants durant les 15 milles de traversée du détroit. 

rocella.jpgRocella Ionica : Vu le trajet des bateaux entrants, le banc de sable de l'entrée a dû être partiellement dragué. Ceci-dit en suivant scrupuleusement l'itinéraire de l'Imray, ça passe aussi avec au moins 3 mètres d'eau. Pendille, eau potable, pas d'électricité, pas de sanitaires, contrôle systématique de la Douane. Port très mignon, très vert, au sein d'une joli pinède. Bon abri.Très belles plages aux alentours.
Escale quasi systématique des bateaux se dirigeant vers la Grèce d'où animation sympathique. Nombreux commerces au très animé village de Rocella (3 km par l'agréable front de mer).

Port gratuit en escale, 400 €/année pour un 9M. A méditer !!!

castella.jpgLa Castella : Peu de places.

Pendilles, eau non potable, électricité, sanitaires.

Port très bien abrité tenu par la Lega Navale (bureau entre le port et le marché au poisson). 2,50 m d'eau dans le goulet d'entrée. Petits commerces.

 A faire (grandiose) : apéro au coucher de soleil au café dominant le chateau castillan. 25€/nuit.

crotone.jpgCrotone : 2 sociétés gèrent le port.
L'une au fond, l'autre sur tribord. Pas énormément de places. Tarifs identiques. Pendilles, eau potable, électricité, sanitaires. Bien abrité sauf, peut-être, de l'Ouest.

Tous commerces (dont supermarché dans la cité derrière le front de mer).
Superbe marché découvert.
Chantier.
25€/nuit.

Autre possibilité (gratuit) d'amarrage : dans le port de commerce quasi-vide,


ciro.jpgCiro Marina : Port archi bondé par petits bateaux de pêche et chalutiers.
Seule possibilité : réussir à se mettre à couple ou mouiller dans le premier bassin en frappant une aussière sur les rochers de la digue.
Eau sur robinet au quai. Pas d'électricité sur quai ni sanitaires.
Abri total.
Commerces dont super marché en ville.
Petit chantier.
Gratuit.

Marina Laghi di Sibari : le canal a été redragué à 3m. On peut désormais piquer directement sur les bouées latérales d'aterrissage, puis sur le chemin de bouée emmenant au canal. Pour une première arrivée, le plus simple est d'appeler la marina sur le canal 9 qui vous envoit un pilote aux bouées.
Attention il y a fréquemment un fort effet venturi aux approches du port : nous sommes passés, en 5mn, à 6 milles des bouées, d'un vent de SW 10 noeuds à un de NW 35 noeuds.
sibari3.jpgLe port et la cité lacustre donne une impression d'abandon. Nombreux commerces et restaurants fermés. Plus de ship, plus de supérette. Heureusement la direction de la marina et le chantier gardent le bon cap : sérieux et aimables.
Location saisonnière de vélo (pas aimable le bougre) pour aller aux plages ou à Sibari. (6km). Attention aux épines des arbustes qui crèvent irrémédiablement les pneus et qui rend hystérique notre loueur.
Eau potable et non potable, électricité, sanitaires, amarrage sur poteaux à l'arrière (ou à l'avant). Abri total.
Train de nuit de Sibari à Milan (compter 24H pour un retour sur Paris). Aéroport international de Lamezia Terme à 120 Km, de Naples à 250 km (vol easy jet pour Paris)

Hivernage à flot ou à sec (avec nombreuses bornes d'eau non potable et d'électricité) à prix identique.
1600 €/année (sortie et calage compris).

ionnienne5.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1053.gif Les autres topos de Ratafia (Mer du Nord, Baltique, Thyrénéenne, Adriatique,...)

Mise à jour le Lundi, 22 Décembre 2008 08:34
 

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire

Bannière

Réseaux sociaux

Share on Myspace