Identification

 
Home Histoires Le voyage de Marie-De : souvenirs tyrrhéniens

Traduction



Identification



Le voyage de Marie-De : souvenirs tyrrhéniens PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Emannuel - RATAFIA   
Vendredi, 17 Novembre 2017 10:16

La neige est là, voici l'hiver
Vite vite, fermons les yeux,
Partons à la recherche de nos souvenirs d'été
Donnons-nous un instant l'illusion que cet hiver n'existe pas
Trois mois de navigation, du 10 Avril au 10 Juillet de cette année

AMalfi MarieDe First30

De cette charmante petite ile de Procida où nous retrouvons notre voilier nous embarquons avec notre petit mousse de 10 mois tout heureux à l'idée de mettre les voiles pour un périple, une aventure, une expédition qui nous mènera à la découverte de la Sicile et de ses iles Eoliennes et Egades.


De ce voyage, Il me revient en mémoire le parfum des fleurs des citronniers qui par bouffée vous guide le long de la cote d'Amalfi: Capri, Amalfi, Cetera, SalerneEst-il possible de décrire l'émerveillement ressenti à la vue des peintures de la tombe du plongeur de la cite antique grecque de Paestum

Paestum Maride First30

De l'arrivée irréelle sur l'ile de Stromboli après 16 heures de mer balloté par la houle par le travers
Quelle fascination d'observer, sentiment mêlé de curiosité et de peur enfantine, les crachats de lave de ce phare perpétuel perdu dans cette nuit printanière
On ne peut oublier la douceur du passito de malvoisie de l'ile de Salina le soir au mouillage à regarder les étoiles, après s'être régalé d'un tartare de thon aux câpres récoltés sur les pentes des volcans endormis.
Se baigner dans un bain de fumeroles acres de l'ile de Vulcano, bouh, voilà l'odeur à bord qui nous suivra pour plusieurs jours !

Stromboli Maride First30
On ne résiste pas aux charmes de la belle bourgeoise Taormina, contraste entre notre vie frugale de bohémien sur notre petit bateau et les boutiques de luxe
Plus au sud, voilà Syracuse, et les saveurs et senteurs de mets Siciliens à croquer à pleine bouche là sur le marché dès le matin! N'oubliez pas le théâtre de marionnette !! Serez-vous pour Rinaldo ou pour Orlando? à moins que vous ne tombiez sous le charme d'Angélique!
Retournons au nord, passons ce détroit de messine qui nous offrit son lot de misère, 40 nœuds pendant une heure, et de face en plus, au nez et à la barbe des prévisions météo: mer belle, 1 à 2 beaufort! Tiens donc!
Perdons-nous dans les ruelles de Cefalu, posons l'ancre dans ce port moyenâgeux, mais, allez quoi, il y a de l'eau ici, approchons-nous au plus près de ces maisons imbriquées les unes dans les autres, les pieds dans l'eau
Voici Palerme, vie de palais, de cour fermée, de passage secret, de mélange de culture, de vie.
Ne nous laissons pas piéger tel Ulysse écoutant le chant des sirènes, reprenons la mer, allons manger des sardines grillées sur le port plein de vie de Castellammare del golfo et allons piquer une tête dans les eaux claires du parc de Zingaro
Ecoutons le récit de la bataille entre les romains et les carthaginois qui eut lieu au large de l'ile de Levanzo, derrière laquelle la flotte Romaine s'été cachée. Les ancres laissées sur place par 60 mètres de fonds seraient le signe d'un départ groupé et rapide, une embuscade pour prendre l'ennemi par surprise. Larguons les aussières, remonter les ancres prendraient bien trop de temps, à l'attaque, impetus! on dit que la victoire, pourtant improbable des Romains, marqua le début de leur domination sur le monde méditerranéen
Pesto de Trapani, patte au fenouille sardine raisin sec et pignon de pin, produit à base de thon et de d'espadon, une vie de suffirait pas pour gouter à tout ici! Et surtout n'oubliez pas le vin fermenté en amphore en terre cuite!
Appréciez l'élégance du trait des dessins de ces animaux que nos ancêtres nous ont laissé il a 11 à 12000 ans dans la grotte de Genovese perdue dans la falaise de l'ile de Levanzo
Laissez couler le vin doux de Marsala au fond de la gorge…mais, tiens, la neige a fondu, l'hiver serait-il déjà parti? Songe d'été, magie des souvenirs, des senteurs et des frissons retrouvés…a moins que ce ne soit ce vin de Marsala, dont je tiens un verre dans ma main qui m'ait joué un tour !!

En vous souhaitant à tous de très belles navigations et des souvenirs à n'en plus finir

 

 

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire

Bannière

Réseaux sociaux

Share on Myspace