Identification

 
Home Histoires La Transat de Vitamine, Chapitre neuf : Les Ecritures

Traduction



Identification



La Transat de Vitamine, Chapitre neuf : Les Ecritures PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Emannuel - RATAFIA   
Jeudi, 26 Février 2015 07:51

 

Le Pacha first30
 
Patrick, alias le Pacha
 
Livre de Zeus X-I

Il dit: c'est le premier jour. Allez ! Et ils allèrent.
Il dit : pas si vite ! Il vous faut bien un peu de pétole. Et ils eurent la pétole.
X-I-I
Le Pacha dit : putain de météo !
Ils dirent : c'est l'abri des îles...
Le Pacha dit : abri mon cul oui !
X-I-II
Il dit : Eole donne leur du vent ! Et alors ils allèrent.
X-I-III
Et ainsi trois levers de soleil

Livre de Zeus X-II
Il dit : Neptune donne leur un petit poisson. Et ils eurent une coryphène.
X-II-I
Le Chef dit : je te vous fait un riz pilaf aque des zoignons.
Le Pacha dit : je lève les filets et frits ça sera l'enfer.
Et ils mangèrent la coryphène.

Livre de Zeus X-III
Le cinquième jour Il dit : bon, assez rigolé. Eole donne leur du vent gnangnan, que ça les embête. Ainsi fut fait
X-III-I
Et ils firent des tas de combinaisons de voiles.
Et ils s'emmerdèrent grave grave.
Et ils firent cent mimilles au max : la honte !

 

 

Livre de Zeus X-IV
Il dit : Tabarly, toi qu'est près de l'Autre, dis-leur de sortir le spi. Et ils sortirent le spi. Et ils furent vachement contents.

Livre de Zeus X-V
Il dit : Colas toi qu'es aussi à côté de l'Autre (y en a que pour Lui que c'en est une misère ! Et moi alors ?) dis-leur de garder le spi la nuit. Et ils le
gardèrent la nuit.
X-IV-I
Il dit : et si je faisais un miracle ? Après tout l'Autre il en a fait plein. Bon bon bon, voyons voir... Le coup des poissons c'est déjà pris... L'aveugle
aussi... Le "chuis en cloque mais c'est l'Autre" c'est démodé... Ca y est j'y suis ! je vais multiplier les spis ! Ce qu'il fit.
X-IV-II
Le Pacha dit : nom de l'Autre ! on a déchiré le spi !
Le Chef dit : en deux morceaux !
l'Amiral dit : déjà qu'on se traîne, va falloir pousser dans les montées !
Le mataf dit : et en plus il pleut !
X-IV-III
Et ils en chièrent pour ramasser le tout.
Et ils n'eurent plus que le génois.
X-V-I
Le septième jour il dit : c'est le jour de l'Autre. Eole garde le robinet tout doux, moi je me barre avec Vénus. Il parraît qu'elle m'a dégotté quelques
Naïades et je me sens une barre d'enfer. Je te laisse les clefs et débrouille toi.
X-V-II
Et ils firent péter la clairette. Et ils mangèrent le jambon de Patrick. Et ils tartinèrent le pâté de Patrick. Et ils mangèrent la salade de fruits (eh oh :
en boîte. On est pas au paradis !)

Car ils étaient juste au milieu.
X-V-III
Et ils se traînaient
Et c'était long long long...

Livre de Zeus XI
Le huitième jour il dit : Eole chuis va-né ! Si tu savais, les Naïades comme elles sont coquines ! J'ai voulu leur faire le coup du cygne (avec Léda quel
pied !) et ben elles m'ont dit :"non merci on a déjà notre petit canard". Bon, garde encore un peu le gourbi j'y retourne parce qu'elles ont ramené leurs
copines les Parques qui font un défilé Chantal Thomas... Je sens que je vais donner grave grave.
XI-I
Et ils se traînèrent des lunes et des lunes
Et le Pacha fit la cuisine.
Et ils mangèrent.
Et ils firent la sieste des jours et des jours.
XI-II
Alors il écrivit sur son I-Pad :" Nept soa 5pa don 1 coryph O 4 blairO. Sui 0 turf av 6 salopes."
Et ils péchèrent une autre coryphène é-nor-me.
XI-III
Il dit : pardon Monsieur Neptune, vous n'avez pas plus petit ? Pas'que ça fait un peu trop pour quatre et pis le frigo il est déjà plein, si vous voyez c'
que j' veux dire...
Et ils perdirent la coryphène.
Et ils en péchèrent une plus petite (Eh Oh cinq kilos quand même ! On est pas des... Ni des...)
Et ils la mangèrent à midi
Et ils la mangèrent le soir
Et ils la mangèrent le lendemain
Et les lunes passaient
Et c'était long long...

Livre de Zeus XII
Le quatorzième jour Il dit : je suis rentré parce que maintenant c'est Apollon qui me branche. Tu te rends compte ! "C'est l'époque" qu'il dit !
C'est pas le tout, Eole donne-leur du vent !
XII-I
Et ils eurent du vent.
Et ils furent rapides comme Loïc (presque).
Et le dix-huitième soir ils virent l'île Désirée.
XII-II
Le Pacha dit : on va tourner en rond jusqu'à demain pour voir l'île Papillon.
Et ils tournèrent tel le hamster en sa cage.
XII-III
Le dix-neuvième jour ils virent l'île Papillon
Et ils furent contents
Et ils virent la marina
Et ils virent le rouge et le vert mélangés
Et ils rentrèrent au port
XII-IV
Et les Anges (non, ça c'est l'Autre). Et les sirènes chantèrent la biguine.

Livre XIII
Il dit : voilà mon Oeuvre ! Ils l'ont fait ! Ils ont battu Loïc ! De treize jours en plus ! l'Autre il va être vert !
Il retourna sur l'Olympe, il but l'ouzo et il retourna chez les filles...

Ben oui l'Olympe c'est plein de nanas, Zeus c'est un chaud lapin (pas comme l'Autre qui est un peu coincé). Z'avez qu'à réviser vos classiques Garnier,
merde, on va pas tout vous expliquer quand même...

(En modeste hommage à François Cavanna, qui est sûrement Charlie, là où il est)

Pierre, alias l'Amiral

:h) :h) :h)

 

 

Mise à jour le Samedi, 28 Février 2015 15:48
 

Commentaires  

 
0 # Jean François - Kentan 26-02-2015 09:27
Amiral,

C'est toujours aussi plaisant de lire ta prose :D

J'attends avec impatience ton retour pour qu'on en parle de cette transat de Vitamine. En tout cs bravo à tout l'équipage et à la vaillante Vitamine.
 
 
0 # Gérard - Nunky 28-02-2015 21:28
Nav bénie des dieux donc!
Félicitations au fier équipage, bon séjour.
Gérard
 

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire

Bannière

Réseaux sociaux

Share on Myspace